Collège Guy Liard - Mondeville

4, rue Albert Bayet
14 120 MONDEVILLE
Tel : 02 31 82 24 82 / Fax : 02 31 82 28 13
E-Mail : ce.0141256p@ac-caen.fr

Accueil ::> Pédagogie ::> Arts plastiques ::> Classe CHAAP ::> Palma festival 2018

Palma festival 2018

mardi 27 mars 2018

Rencontre des 6e C.H.A.A.P. avec l’artiste OX, dans le cadre de la 3e édition du PALMA Festival qui aura lieu du 28 mars au 2 avril 2018, à Caen et Mondeville.

Comme il se définit lui-même, ce festival révèle une vision poétique et ludique de la ville. Les artistes invités à intervenir dans l’espace public, qu’ils soient musiciens ou peintres, émergents ou reconnus, proposent un autre regard.
En plaçant les murs, les friches, les habitations ou les zones commerciales au cœur de leurs créations, ils en redéfinissent les usages et ouvrent des espaces d’expression inédits.

La classe C.H.A.A.P. a donc profité de cette occasion pour rencontrer l’artiste français OX. Il intervient principalement sur les panneaux publicitaires et des espaces destinés à être rénovés ou détruit. Il joue avec l’environnement qui entoure ces différents espaces.

Ainsi, les élèves de 6e C.H.A.A.P. ont pu découvrir son travail et lui ont posé quelques questions :

Pourquoi avez-vous choisi comme nom d’artiste « OX » ?
J’aime ces deux lettres, je les trouve très graphiques et l’idée qu’elles soient symétriques et réversibles me plait.

D’où vous vient votre passion pour l’art ? Comment vous est venu l’envie d’intervenir sur des panneaux publicitaires (pourquoi le collage) ?

J’aimais dessiner (j’aimais les bandes dessinées). Je suis donc entré dans une école de dessin, puis j’ai étudié aux Arts Déco. Là, j’ai rencontré des gens avec qui j’ai commencé à faire des fanzines, de la sérigraphie. Puis nous avons fait la connaissance de Jean Faucheur, qui pratiquait déjà des collages et avait envie de partager sa technique avec d’autres. Avec lui, nous avons alors monté un collectif de sept artistes, les Frères Ripoulin.

Depuis combien de temps exercez-vous cette pratique ?

Cela fait 34 ans.

Arrivez-vous à en vivre convenablement ?

Il est difficile de vivre de ce métier. Je n’y arrive que depuis 4/5 ans. Mais auparavant, je faisais plusieurs petits boulots en parallèle. Par ailleurs pour la petite anecdote, au tout début, lorsque nous étions un collectif, afin de nous faire connaître, nous mettions sur nos collages notre numéro de téléphone, car à l’époque il n’y avait pas encore tous les moyens de communication que nous connaissons actuellement.

Lorsque vous réalisez vos collages (or festivals), avez-vous déjà été surpris par les gendarmes ?

Les gendarmes n’ont jamais porté leur attention sur mon travail. Collant de jour mes peintures sur les panneaux publicitaires, cela n’attire pas l’attention. On trouve cela tout à fait normal : il s’agit simplement dans l’esprit des gens, d’une nouvelle publicité qui sera collée.

Dans le cadre du PALMA Festival, est-ce vous qui avez choisi les différents espaces sur lesquels vous souhaitiez intervenir ?

C’est moi. Les organisateurs m’ont fait visiter différents lieux dans les villes de Caen et Mondeville, et j’ai ensuite fait mon choix. Cela s’est fait sur plusieurs semaines avant que mes idées ne mûrissent. J’ai donc choisi d’intervenir dans la zone commerciale de la Vallée Barrey à Mondeville, sur les anciens magasins FLY et La Halle.

Qu’avez-vous décidé de faire sur ces différents bâtiments ?

Ce sont des bâtiments qui ne vont pas durer dans le temps, ils sont éphémères et nous n’y portons que peu d’attention. J’ai donc voulu jouer avec cette idée.
Pour FLY, c’est un lieu qui va être détruit. J’ai donc décidé de jouer avec cette idée de destruction en « m’attaquant » aux trois lettres. Je les ai pour le moment, enlevées, afin de les peindre. Et j’ai choisi par la suite de les réinstaller, mais à l’envers, en donnant l’impression qu’elles se décrochent.
Pour La Halle, il est prévu une rénovation. J’y ai peint des pointillés noirs qui sont plutôt épais à la base du bâtiment, puis au fur et à mesure que nous nous élevons, les pointillés sont de plus en plus fins. Ils disparaissent peu à peu, tout comme ce lieu auquel nous ne portons plus d’attention.

Quels sont vos prochains projets artistiques ?

Je travaille actuellement sur une exposition en galerie de mes travaux.

Un grand merci à OX et le PALMA Festival pour cette rencontre très enrichissante.

Site du festival :
https://palmafestival.com

En savoir un peu plus sur l’artiste :
https://www.youtube.com/watch?v=8Br3kEEYqbs
http://ox.com.fr/wp/bio/

SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0